Skip to main content

MINERVA

Le point de départ de l'accélérateur de particules de MYRRHA

20220301_MYRRA_MINERVA-RFQ

Un premier monde particulièrement sûr

MYRRHA sera le premier réacteur de recherche multifonctionnel au monde piloté par un accélérateur de particules.

Qu'est-ce que cela signifie ?

La coeur du réacteur de MYRRHA n'ayant pas assez de matière fissile pour maintenir la réaction en chaîne par lui-même, il faut un accélérateur de particules. Celui-ci tire, pour ainsi dire, des protons sur les noyaux atomiques lourds de plomb-bismuth. Les protons provoquent la séparation des neutrons des atomes de plomb et de bismuth, qui provoquent à leur tour la fission du combustible. Une réaction en chaîne est déclenchée.

Lorsque l'accélérateur de particules est éteint, le réacteur MYRRHA s'arrête immédiatement. Cela rend l'installation particulièrement sûre.

Comment fonctionne l'accélérateur de particules du MYRRHA ?

Afin d’en garantir la plus grande fiabilité, les scientifiques du SCK•CEN ont choisi un accélérateur linéaire (linac) dans la conception de MYRRHA Un linac se caractérise parmoins d'interruptions dans le flux du faisceau de protons que celui d’un cyclotron. L'accélérateur a aura une longueur de près de 300 mètres, afin que le faisceau puisse délivrer une énergie suffisante.

Le niveau d'énergie des protons est crucial pour produire les neutrons de la réaction en chaîne :

  1. Le faisceau de protons est tiré vers le cœur du réacteur ;
  2. L'impact libère des neutrons ;
  3. Ces neutrons entretiennent à leur tour une réaction de fission ;
  4. Ainsi, le réacteur est activé.
2022_SCKCEN_MYRRHA-maquette

Comment construire un tel accélérateur de particules ?

Nous le faisons en plusieurs phases. La première phase est la construction de MINERVA : une installation de recherche qui constitue la première pièce de l'accélérateur de particules global.

MINERVA accélère des protons à une énergie de 100 mégaélectronvolts (MeV) et est relié à 2 stations de cibles :

  • une station pour la production de radio-isotopes à des fins de recherche et d’applications médicales;
  • et une station pour la recherche de matériaux pour les applications de fusion.

Pour accélérer les particules, une température proche du zéro absolu est nécessaire, c’est-à-dire 2 kelvins ou -271°C.

Quel est l'état d'avancement des travaux de construction ?

Automne 2022

Permis et l'étude détaillée

Printemps 2023
  • Exécution des travaux fonciers
  • Exécution périmètre
  • Pose de câbles et de tuyaux
  • Installation de clôtures

  • Installation d'un chauffage à distance et la pose de câbles de données

2022_MYRRHA-banner

Que va faire MYRRHA ?

MYRRHA est une première technologique qui apporte des solutions à des questions sociétales majeures. Des déchets radioactifs de durée de vie moins longue, des nouveaux traitements contre le cancer, les nouveaux concepts de réacteurs et la recherche fondamentale... Nous parlons d'une recherche sûre, diversifiée et indispensable.

Plus d'info sur MYRRHA

Consultez myrrha.be pour plus d'informations et les prochaines étapes de la planification.

Vers myrrha.be

Partagez cette page