Skip to main content

MYRRHA

Le SCK CEN travaille activement à la conception et à la construction d'une installation de recherche multifonctionnelle : MYRRHA (Multi-purpose hYbrid Research Reactor for High-tech Applications). MYRRHA est une infrastructure de recherche polyvalente, mais surtout unique. Il s'agit du premier réacteur de recherche au monde piloté par un accélérateur de particules.

2022_MYRRHA-2-banner

La polyvalence au service de l’innovation

La particularité de cette configuration, le système piloté par accélérateur (Accelerator Driven System - ADS) est le cœur sous-critique du réacteur. Le cœur ne contient pas suffisamment de matières fissiles pour maintenir spontanément la réaction en chaîne. Il doit donc être alimenté en permanence par une source de neutrons externe via un accélérateur de particules. L'accélérateur de particules tire des protons sur une cible et crée ainsi les neutrons qui soutiennent les réactions de fission dans le réacteur. Lorsqu’on éteint l'accélérateur de particules, la réaction en chaîne s'arrête automatiquement et le réacteur s'arrête en un millionième de seconde.

Le projet MYRRHA vise à développer quatre applications :

  • L'énergie nucléaire produit beaucoup d'électricité, mais laisse des déchets radioactifs résiduels. Ces déchets radioactifs ont besoin de 300 000 ans pour atteindre leur niveau de rayonnement naturel. Avec MYRRHA, le SCK CEN  étudie le processus de transmutation. La transmutation convertit les substances radioactives à longue durée de vie en substances moins toxiques à courte durée de vie. Grâce à la transmutation, le volume des déchets finaux est réduit d'un facteur 100 et le niveau de rayonnement naturel est déjà atteint après 300 ans (au lieu de 300 000 ans). En ce sens, il offre l'opportunité d'optimiser le stockage géologique.

  • En 2018, environ 18,1 millions de personnes ont été diagnostiquées d’un cancer et 9,6 millions de patients sont décédés de la maladie. On s'attend à ce que ces chiffres augmentent et la demande de radio-isotopes augmentera en conséquence. Pour répondre à cette demande croissante, MYRRHA sera chargé de la production de radio-isotopes théranostiques (pour la recherche diagnostique et le traitement thérapeutique). Avec MYRRHA, le SCK CEN  se concentre également sur le développement de nouveaux radio-isotopes thérapeutiques, qui ciblent plus efficacement les cellules cancéreuses et réduisent ainsi considérablement les effets secondaires pour les patients. L'accélérateur produira des radio-isotopes à des fins médicales à partir de 2027.

  • L'essai des matériaux est essentiel pour garantir et améliorer la sûreté des centrales nucléaires. MYRRHA offre la possibilité de tester tant les matières fissibles et les matériaux actuels que d'en étudier de nouveaux qui seront utilisés dans les réacteurs à fusion nucléaire. Comparé aux réacteurs de recherche actuels, MYRRHA atteint - grâce à ses neutrons rapides - des conditions d'irradiation plus proches de celles d'un réacteur à fusion.

  • L'infrastructure de recherche ouvre la voie à d'innombrables technologies et applications prometteuses, mais est également un pôle d’attraction pour la recherche fondamentale dans diverses disciplines scientifiques telles que la physique nucléaire, la physique atomique, les interactions fondamentales, la physique du solide et la médecine nucléaire. Le projet attire des scientifiques d'ici et d'ailleurs, qui pourront y bénéficier d'une formation.

  • \\scksrv1\mpr\MEDIA\PHOTO\Klaas De Buysser\20190208 SCK

    Accélérateur de particules : MINERVA

    MYRRHA sera le premier réacteur de recherche multifonctionnel au monde piloté par un accélérateur de particules. Lorsque l'accélérateur de particules est éteint, le réacteur s'arrête immédiatement. Cela fait de MYRRHA un projet de recherche particulièrement sûr.

    En savoir plus sur

  • 2022_MYRRHA_Lood-bismut

    Réacteur rapide

    Pour pouvoir étudier plus avant la transmutation pour réduire la quantitié de déchts nucléaires, il faut un réacteur rapide. MYRRHA sera un réacteur rapide.

    Comment faire pour que MYRRHA soit rapide ? En utilisant du plomb-bismuth comme réfrigérant, les neutrons conservent leur vitesse. C'est une nouveauté, car les réacteurs traditionnels, comme ceux des centrales nucléaires de Doel et de Tihange, sont refroidis avec de l'eau sous haute pression. L'inconvénient est qu'avec des neutrons lents, on produit involontairement plus de déchets radioactifs de longue durée de vie. Le plomb-bismuth résout ce problème.

Décourvrez le premier réacteur de recherche au monde piloté par un accélérateur de particules !

Découvrez le project en détails

Renforcez l'équipe MYRRHA en tant que :

  • MYRRHA - SCK CEN (2019)

    Chercheur

    Les chercheurs soutiennent actuellement notre équipe d'ingénieurs qui développent le prototype MYRRHA. À terme, ils mèneront des recherches fondamentales avec MYRRHA.

    Nos offres d'emploi

  • MYRRHA - SCK CEN (2019)

    Ingénieur

    Les ingénieurs civils et industriels testent, construisent et entretiennent MYRRHA. Ils forment le cœur de ce projet révolutionnaire en construisant une installation particulièrement unique. Nos ingénieurs géreront également entièrement MYRRHA une fois l'installation terminée.

    Nos offres d'emploi

  • MYRRHA - SCK CEN (2019)

    Management et support

    Nous recherchons la prochaine génération de chefs de projet pour gérer l'aperçu général des nombreux futurs projets au sein de MYRRHA. De plus, des techniciens de maintenance diplômés en électromécanique, mécanique et électronique assureront la maintenance.

    Nos offres d'emploi