Skip to main content

Le Quartier résidentiel de la Boeretang à Mol se refait une beauté

04 juillet '18

MOL - Le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire (SCK CEN) et l’Institut Flamand de Recherche Technologique (Vlaamse Instelling voor Technologisch Onderzoek - VITO) vont rénover le quartier résidentiel des années 50 à Mol en long et en large, insufflant ainsi une nouvelle vie au quartier de la Boeretang.  Les travaux de rénovation commenceront au début 2019 et seront réalisés par l’entreprise Cordeel, qui a remporté le marché public en question. Les parties ont signé l’accord de collaboration le mardi 3 juillet.

Ondertekening samenwerkingsovereenkomst residentiewijk Boertang Mol (2018)

Le Quartier résidentiel, village de logements modernes, a été construit dans les années 50 à la Boeretang, située à Mol, pour loger les employés du Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire. À la scission du SCK CEN et du VITO, les logements ont été partagées et, les années passant, ces infrastructures ont été entretenues en autogestion. Après plus de soixante ans, une rénovation de fond en comble s’impose. « Nous avons décidé de faire appel à un partenaire externe avec un but bien précis en tête : un projet immobilier unique respectant l’architecture actuelle et capitalisant sur l’environnement naturel », explique Eric van Walle, directeur général du SCK CEN.

Plus de 1.500 spécialistes hautement qualifiés travaillent quotidiennement au sein de ces deux entreprises et dans un climat des plus internationaux. « Nous trouvons crucial de proposer une expérience de travail optimale à nos experts internationaux dans nos installations. Un logement proche dans un magnifique environnement et avec tout le confort nécessaire fait donc partie de cette expérience », raconte Dirk Fransaer, administrateur délégué VITO.

Ondertekening samenwerkingsovereenkomst residentiewijk Boeretang Mol (2018)

Le SCK CEN et VITO sont donc partis à la recherche d’un partenaire privé via un dialogue concurrentiel qu’ils ont fini par trouver avec la firme Cordeel, une entreprise familiale de construction de plus de 1.800 employés, implantée entre autres à Temse et Hoeselt. Paul Ivens, administrateur chez Cordeel, s’en réjouit : « Un tel projet ne se présente pas deux fois en Belgique. Au total, nous rénoverons entièrement 323 logements. Il s’agit de dortoirs ou chambres estudiantines, de studios, d’appartements, de maisons de rangée et de villas. Pour ce quartier résidentiel, nous installerons également un nouveau réseau de chauffage et nous nous porterons garants de l’entretien pour les 25 prochaines années. »

Cordeel étalera la rénovation sur plusieurs phases pour un budget total de 50 millions d’euros. La première phase de construction commencera au début de 2019. Après la rénovation de cette première phase, prévue pour 2021, les logements seront progressivement proposés à la location ou à la vente.

Une architecture unique

Le modernisme était le courant architectural dominant à la fin des années 50 en Belgique. L’architecture servait à exprimer le développement des sciences et des techniques ainsi que la nouvelle vie d’après-guerre. L’homogénéité des matériaux utilisés et les proportions simples des espaces et volumes des bâtiments apportent une touche d’harmonie et de sobriété. L’architecte Jacques Wybauw a intégré le tout dans un environnement boisé. Jacques Wybauw a reçu plusieurs mentions lors de la compétition Van de Ven, entre autres pour la cafétéria et els appartements familiaux. Les revues d’architecture de l’époque ont multiplié les discussions sur le style architectural du Centre. Il a également posé sa griffe sur les bâtiments d’Eurochemic, de l’Euratom à Geel et de l’École européenne.

Contacts presse

SCK CEN: pers [at] sckcen [dot] be - +32 (0) 14 33 21 49
VITO: johan [dot] verbeeck [at] vito [dot] be (Johan Verbeeck), Head of Procurement and Finance, +32 (0) 495 28 33 54
CORDEEL: kristien [dot] olaerts [at] cordeel [dot] eu (Kristien Olaerts), Commerciële Directie, +32 (0) 486 64 29 53

news.full.social_share.title