Skip to main content

Anthropogammamétrie

Détection des contaminations internes

Le laboratoire d'anthropogammamétrie du SCK CEN mesure la contamination radioactive interne de l’être humain. Elle le fait non seulement régulièrement pour ses propres collaborateurs, mais également pour des travailleurs du nucléaire. Le laboratoire dispose d'une large infrastructure à cette fin. Par exemple, un incident s’est produit en dehors du domaine SCK CEN ? Dans ce cas, vous pouvez compter sur nos experts et nos équipements mobiles pour effectuer des mesures sur place et procède à une évaluation rapide sur place.

Le laboratoire du SCK CEN mesure les contaminations internes directement en mesurant
le corps entier, les poumons, une blessure éventuelle ou la glande thyroïde.
Filip Vanhavere
SCK CEN - Antropogammametrie (2019)

Nos équipements 

  • Cinq chambres blindées avec un faible bruit de fond
  • Deux configurations pour une mesure corps entier
  • Deux configurations pour une mesure pulmonaire
  • Une configuration pour les mesures de plaies ou de la thyroïde.
  • Un équipement mobile (pour des mesures corps entier ou des mesures de la thyroïde)

Mesures accréditées

Les différentes mesures sont accréditées par l'organisme belge d'accréditation (BELAC). De plus, nous participons régulièrement à des exercices de comparaison au niveau international pour garantir la qualité et la validité de nos résultats d'analyse.

Quel est le risque ?

Si vous travaillez avec des sources radioactives ouvertes ou si vous travaillez dans un environnement potentiellement contaminé, vous courez le risque d'avaler, de respirer ou d'absorber des particules radioactives, par exemple lorsque des gants contaminés entrent en contact avec la bouche. De cette manière, les particules se retrouvent dans les poumons et le système digestif et sont (partiellement) absorbées dans le sang.

Une mesure directe du corps ou d'un organe permet une évaluation rapide et facile de l'activité présente dans le corps. En combinaison avec les résultats d'une analyse des selles, il est possible d'évaluer la dose efficace de la contamination interne.

Les radionucléides qui émettent des rayons gamma, peuvent être détectés de l'extérieur du corps. En effet, le rayonnement gamma pénètre par les tissus et la peau. En fonction de l'énergie et de la quantité de rayonnement détectée, on peut déterminer quelle substance radioactive est présente dans le corps et en quelle quantité. Par exemple, dans le laboratoire d'anthropogammamétrie, nous pouvons facilement mesurer des contaminations internes avec du césium-137, du cobalt-60 ou de l'iode-131.

Vous cherchez plus d'informations ou une solution personnalisée ?

Complétez le formulaire ci-dessous et nous vous recontacterons dès que possible.

Partagez cette page