La sûreté

Non-prolifération:
empêcher la prolifération des armes nucléaires

Pour éviter la prolifération de matériel et d'armes nucléaires (non-prolifération), les combustibles tels que l'uranium et le plutonium doivent être gérés et contrôlés de manière responsable. Le contrôle sur leur utilisation pacifique s'effectue par l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA). Le SCK•CEN soutient l'AIEA dans le développement de méthodes de contrôle toujours plus efficaces.

Inspections techniques

Le SCK•CEN mène depuis bientôt 30 ans le programme de soutien belge à l'AIEA et développe notamment des techniques pour mesurer le plutonium dans du combustible usé de centrales nucléaires comme Doel et Tihange. De même, le SCK•CEN développe des méthodes d'inspection pour de nouvelles installations nucléaires belges, notamment pour le nouveau réacteur de recherche MYRRHA et le dépôt géologique pour les déchets de haute activité.

Détecter rapidement des programmes d'armes nucléaires

En collaboration avec l'Université d'Anvers (UA) nous avons développé une liste d'indicateurs politiques et économiques qui nous permettent de détecter dans un stade prématuré le démarrage d'un programme d'armes nucléaires dans un pays déterminé. Parmi ces indicateurs, on retrouve la nature du régime, l'alliance avec un état détenteur de l'arme nucléaire, la situation géopolitique, la disponibilité des matières fissiles, … Ce nouveau système de prévention doit permettre de déterminer à l'avenir les pays devant s'attendre à un contrôle plus sévère de l'AIEA.