La santé

Lutte contre le cancer

Dans le cas d'une radiothérapie, également connue sous la dénomination "rayonnement", les rayons ionisants détruisent les cellules cancéreuses. Un faisceau de rayons est dirigé de manière précise sur la tumeur. Lors d'une radiothérapie, il est important de calculer minutieusement la dose de rayonnement administrée, ainsi que le champ d'irradiation, de sorte que le rayonnement ionisant occasionne un minimum de dégâts aux organes et tissus sains. Le SCK•CEN effectue sur ce plan une recherche innovante. Dans le cas de la radiothérapie, il s'agit de différents radio-isotopes tels que l'iode et l'iridium dont l'irradiation très ciblée permet aux patients d'avoir une dose plus faible que lors d'une thérapie externe "classique" aux rayons X. Il en résulte moins d'effets secondaires pour un combat tout aussi efficace voire meilleur de la tumeur. Ce rayonnement peut aussi provenir de l'intérieur du corps, par le biais d'une injection au moyen de radio-isotopes ou par la prise de médicaments. Nous appelons cela la radiopharmacie.

 

Le SCK•CEN fournit jusqu'à 25 % des principaux radio-isotopes mondialement nécessaires à ces traitements. La partie la plus importante de leur production, soit près de 90 %, est composée du molybdène-99. Cet isotope sert à l'imagerie médicale, permet de détecter rapidement les tumeurs et de suivre leur progression. Cela augmente sensiblement les chances de guérison. Le molybdène-99 est également utilisé lors d'interventions chirurgicales, telles que des opérations du cœur sans qu'il faille ouvrir la cage thoracique. Ce système favorise la récupération du patient. Le molybdène-99 rend en outre possible la surveillance de certains organes en vue d'une administration correcte des médicaments.

Au niveau de la médecine palliative également, il arrive que l'on prescrive certains radio-isotopes, tels que le strontium-89. Dans le cas de patients terminaux atteints d'une tumeur de la moelle, la qualité de vie augmente grâce aux soins palliatifs, sans les effets secondaires de la morphine et autres antidouleurs.

 

Plus d'infos: Production de radio-isotopes

Plus d'infos: Optimiser les doses médicales de rayonnement

Applications médicales