Hans Vanmarcke nommé vice-président du comité UNSCEAR des Nations Unies

Le Professeur Hans Vanmarcke (SCK•CEN) est nommé vice-président de l’UNSCEAR, le comité scientifique des Nations Unies chargé des recherches sur les effets des rayonnements.

Créé en 1955 sous l’égide des Nations Unies, le United Nations Scientific Committee on the Effects of Atomic Radiation (UNSCEAR) rassemble des délégations scientifiques de quelque 27 pays, dont la Belgique. Depuis 2008, la délégation belge est dirigée par Hans Vanmarcke, chef des groupes d’expertise Evaluations de Performance et d’Incidence radiologiques et Biologie Moléculaire et Cellulaire du SCK•CEN. Ce comité a pour mission d’évaluer les niveaux d’exposition aux rayonnements ionisants et leurs effets.  Il rapporte ses résultats directement à l’Assemblée générale des Nations Unies. 

Lors de la réunion annuelle de l’UNSCEAR en juin 2015, il s’est vu élire vice-président de l’organisation. Son mandat, renouvelable, court jusque 2016.

Au niveau mondial, les gouvernements se basent sur les rapports de l’UNSCEAR pour évaluer les risques de rayonnement et prendre des mesures de protection, comme ce fut le cas notamment après les incidents nucléaires de Fukushima et de Tchernobyl. 

Le Centre d’étude de l’Energie Nucléaire tient à féliciter chaleureusement Hans Vanmarcke pour cette prestigieuse nomination qui symbolise une nouvelle fois la volonté du Centre de mettre son expertise en matière de radioprotection et de sûreté nucléaire au service du monde entier.


Tous les rapports de l’UNSCEAR peuvent être consultés sur www.unscear.org (rubrique publications).

Professor Hans Vanmarcke