Etat des lieux sur les études Doel 3/Tihange 2

La question de l’approvisionnement en électricité fait actuellement l’objet de nombreuses discussions. Ce débat s’interroge notamment sur la disponibilité future des réacteurs nucléaires Doel 3 et Tihange 2. Ces derniers ont été fermés par mesure de précaution au printemps dernier afin d’obtenir des garanties sur les conséquences éventuelles de la présence de flocons d’hydrogène dans l’acier de la cuve du réacteur.

Le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire effectue actuellement un vaste programme de tests afin de poursuivre ses recherches suite aux premiers résultats limités issus d’un précédent cycle d’irradiation mené dans le réacteur de recherche BR2. Des irradiations complémentaires sont ainsi menées pour disposer d’une plus large banque de données en fonction de différents paramètres. Une équipe de chercheurs spécialisés du SCK•CEN travaille intensivement depuis plusieurs mois sur ce programme de tests, de manière rigoureusement scientifique. Les tests respectent le schéma prévu et, comme annoncé précédemment, dureront encore plusieurs semaines.

Le SCK•CEN comprend que dans le contexte actuel, la demande au sujet des résultats se fasse plus pressante, mais préfère, à ce stade de la recherche, attendre que l’ensemble des informations soient connues et analysées.

Au terme de ce programme, l’exploitant de Doel 3 et Tihange 2 soumettra les résultats à l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire.