Les sapeurs-pompiers mènent un vaste exercice de transport d’eau

Le 19 octobre dernier, le service incendie de la zone Campine organisait un grand exercice de transport d’eau, en collaboration avec le SCK•CEN et JRC-IRMM. Les différents corps de sapeurs-pompiers ont effectué ce transport sur plus de 3,5 kilomètres le long du canal Bocholt-Herentals. Objectif de la manœuvre : parvenir à pomper du canal quelque 4 000 litres d’eau par minute.

Lors d’incidents importants, il est capital de pouvoir transporter très rapidement de très grandes quantités d’eau sur de longues distances. Des transports qui exigent une réelle expertise des sapeurs-pompiers et une parfaite coordination des différents services d’incendie. Les autopompes doivent ainsi être synchronisées afin de pouvoir propulser l’eau à tour de rôle et couvrir la longue distance. L’exercice organisé le 19 octobre dernier conjuguait donc opérations techniques et tests de communication entre corps de pompiers.

Une quarantaine de pompiers des corps de Mol, Balen, Geel, Grobbendonk, Herentals, Herenthout et Westerloo ont pris part à l’exercice, en étroite collaboration avec les services incendie du Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire (SCK•CEN) et de l’Institut des Matériaux et Mesures de Référence (JRC-IRMM) de Geel.

La location le long du canal Bocholt-Herentals n’avait pas été choisie au hasard. Le SCK•CEN y a en effet récemment construit deux nouveaux quais destinés aux services incendie. Ce deux quais permettent aux pompiers de pomper d’importantes quantités d’eau de manière sûre et rapide. Entouré d’un vaste domaine forestier, le canal passe par le site nucléaire de Mol et de Dessel. Le transport d’eau couplé aux essais sur les deux nouveaux quais s’intègrent ainsi parfaitement dans les actions prises dans le cadre des tests de résistance menés dans les entreprises et les instituts nucléaires.

L’objectif de l’exercice a été atteint : les 4 000 litres d’eau par minute ont bien été pompés endéans le temps imparti et transportés sur une distance de 3,5 km. Le déroulement de l’exercice va à présent faire l’objet d’une analyse et d’une évaluation détaillées par les observateurs et les différents corps de pompiers.

Le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire a récemment investi quelque 800 000 euros en matériel, infrastructure et formation. Depuis le début de cette année, le service interne peut ainsi compter sur un tout nouveau véhicule d’intervention. Autant d’investissements de taille qui permettent désormais aux 21 pompiers du SCK•CEN de mener en toute indépendance les premières interventions sur leur site et d’appliquer les mêmes méthodes et procédures que celles utilisées par les corps de sapeurs-pompiers des services publics.

large water transport drill

large water transport drill

large water transport drill

large water transport drill