Les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 à l’arrêt après de nouveaux résultats d’essais menés par le SCK•CEN

Suite aux nouveaux résultats d’essais menés par le Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire (SCK•CEN), Electrabel a décidé d’anticiper les arrêts programmés des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Les deux réacteurs ont été arrêtés ce 26 mars.

A la demande d’Electrabel, le SCK•CEN a réalisé durant la première moitié de 2013 quelque 500 essais portant sur l’intégrité et la sûreté des cuves des réacteurs de Doel 3 et Tihange 2. Sur base des résultats de ces essais, l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert au redémarrage des deux réacteurs, en demandant la réalisation de tests supplémentaires destinés à évaluer le comportement de l’acier de cuve dans la durée.

Disposant d’infrastructures uniques et très spécifiques pour ce type de recherche - BR2 et LHMA -, le SCK•CEN a donc été chargé de procéder à une campagne d’irradiation sur des matériaux représentatifs de l’acier de cuve des réacteurs pour mener ensuite des tests approfondis sur ces matériaux. Un cycle d’irradiation de quatre semaines permet d’obtenir le même effet qu’une irradiation de quarante ans dans un réacteur traditionnel. Selon un essai mené sur des matériaux irradiés, certains résultats n’ont pas été conformes aux attentes.

Le SCK•CEN prépare à présent un nouveau cycle d’irradiation dans le réacteur de recherche BR2 pour effectuer des essais de matériaux supplémentaires qui permettront d’obtenir une meilleure vision sur les résultats actuels. Les résultats de ces tests sont attendus pour le 15 juin 2014.