Le Ministre-Président de la Communauté germanophone en visite au SCK•CEN

Karl-Heinz Lambertz, Ministre-Président de la Communauté germanophone, s’est rendu aujourd’hui au Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire pour y visiter notamment le laboratoire souterrain HADES et le réacteur de recherche BR2. Karl-Heinz Lambertz a tenu à souligner la nécessité de poursuivre cette recherche nucléaire en Belgique.

Le SCK•CEN avait invité le Ministre-Président germanophone pour lui faire découvrir ses activités de recherche et ses projets futurs. Karl-Heinz Lambertz est descendu 225 mètres sous terre pour visiter le laboratoire HADES, spécialisé dans les études de faisabilité de l’enfouissement des déchets dans les couches profondes de l’argile. Un projet pour lequel le SCK•CEN et NIRAS (responsable de la gestion des déchets nucléaires) ont uni leurs forces dans un partenariat baptisé EURIDICE.

Karl-Heinz Lambertz a ensuite visité le réacteur BR2, l’un des réacteurs de recherche les plus puissants au monde. Le SCK•CEN exploite le BR2 entre autres pour la recherche sur le comportement des matériaux et la production de radio-isotopes pour l’imagerie médicale et le traitement du cancer. Le réacteur BR2 produit également du silicium dopé, un semi-conducteur idéal pour les composants électroniques d’applications à haute puissance, comme les véhicules électriques, les éoliennes et les panneaux solaires. Au terme de sa visite, le Ministre-Président a souligné la caractère crucial de la recherche et de l’innovation, ainsi que la nécessité de disposer d’une information scientifique étayée sur les technologies nucléaires.

« Je suis très impressionné par le haut degré de professionnalisme du SCK•CEN », s’est enthousiamé Karl-Heinz Lambertz. « Nous devons encore approfondir et renforcer la connaissance détenue ici. A l’avenir, de nombreuses autres applications de cette technologie verront le jour, des applications cruciales tant pour le secteur de l’énergie que pour les autres domaines. Grâce au Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire, la Belgique dispose d’un élément très fort. »