Le réacteur BR2 a été mis hors service de manière préventive

Mardi 13 août, vers 18h, le réacteur BR2 du Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire (SCK•CEN) à Mol, a été mis hors service de manière préventive et maintenu en toute sécurité dans un état stable. Cette action a été prise suite à une perte de pression constatée dans une conduite utilisée pour le refroidissement complémentaire d’une expérience. Il s’agit d’un circuit « secondaire » de refroidissement qui ne rentre d’aucune manière en contact avec du matériel radioactif.

Cette fuite dans la conduite a provoqué le déversement d’une quantité d’eau au niveau du Boeretang, la route qui sépare le réacteur BR2 et les tours de refroidissement. A aucun moment, il n’y a eu le moindre risque pour la population et l’environnement, comme l’ont aussitôt confirmé des mesures. Cela n’a en outre porté aucune conséquence au niveau de la sécurité du réacteur lui-même, refroidi par d’autres circuits primaires et secondaires.

Conformément aux mesures en vigueur, les services d’urgence, le bourgmestre de Mol et l’Agence Fédérale de Contrôle Nucléaire (AFCN) en tant qu’autorité de tutelle, ont été immédiatement informés.

Les services de pompiers et les techniciens du SCK•CEN ont aussitôt procédé à une réparation temporaire de la fuite. Un groupe d’experts du Centre d’Etude de l’Energie Nucléaire a d’ores et déjà lancé une enquête pour déterminer l’origine de cette défaillance.

Contacts pour la presse

FR

Maud Vanderthommen
0473 58 61 04
maud.vanderthommen@sckcen.be

NL

Dirk Wouters
014 33 21 45 - 0476 22 57 86
dirk.wouters@sckcen.be