Que faire en cas d'usage malveillant de matières radioactives: le SCK•CEN assure une formation européenne

2009-02-12

2009-02-12

Le SCK•CEN organise une formation sur la sélection, le contrôle et le traitement de personnes qui sont la victime d'un usage malveillant de matières radioactives. Cette formation fait partie d'un projet financé par la Commission européenne.

Les plans d'urgence nucléaire d'Europe ont pendant très longtemps uniquement porté sur des accidents dans des centrales nucléaires ou autres installations nucléaires. Depuis peu, l'on accorde également une importance à la menace causée par l'usage malveillant de matières radioactives impliquant le désarroi dans la région et parmi la population touchée, avec en plus le risque d'un mouvement de panique. Bien que certains pays disposent d'un plan d'urgence efficace pour ces cas, une réglementation au niveau européen s'impose. Un consortium européen a été créé dans le 6e programme-cadre européen, auquel s'est associée l'Organisation mondiale de la Santé. Un manuel a été rédigé et porte le titre suivant: “Triage, Monitoring and Treatment of people exposed to radiation following a malevolent act” (la sélection, le contrôle et le traitement de personnes qui sont la victime d'un usage malveillant de matières radioactives.").

Le manuel comportera des directives pratiques pour répondre de manière efficace les conséquences d'un usage malveillant de matières radioactives. Le livre servira aussi de base pour la formation de toute personne ayant un rôle actif dans l'exécution du plan d'urgence. Il s'agit du planning, de la coordination et de l'approche de l'impact social. Le manuel contient aussi des directives pour les actions sur le terrain, les soins médicaux à procurer et le suivi à long terme des personnes exposées.

Dans le cadre de ce projet, le SCK•CEN organise du 16 au 20 février 2009 une formation européenne sur l'utilisation de ce manuel. Des spécialistes du monde entier tiendront des conférences sur les différents aspects. Le public-cible est composé d'experts en matière de radioprotection et de santé publique. Ceux-ci transmettront les sujets traités dans le manuel à leurs organisations nationales de plan d'urgence. Lors de la cérémonie de clôture du 20 février, le SCK•CEN remettra le manuel aux représentants de la Commission européenne et de l'Organisation mondiale de la Santé.

Le rôle scientifique du SCK•CEN

Notre mission statutaire accorde la priorité à la recherche sur les sujets socialement pertinents tels que la sûreté des installations nucléaires, la radioprotection, la gestion et l'enfouissement sûr des déchets radioactifs, la lutte contre la dispersion incontrôlée (prolifération) des matières fissiles, la formation et l'entraînement. C'est pourquoi le SCK•CEN assume un rôle important dans les plans d'urgence nationaux. Au niveau international, le SCK•CEN est un partenaire actif dans un certain nombre de domaines de recherche connexes.