Le SCK•CEN adapte le schéma de fonctionnement de son réacteur BR2 et assure la disponibilité des radio-isotopes

2008-12-22

2008-12-22

Le planning du réacteur de recherche BR2 du Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire (SCK•CEN) a été revu aujourd'hui. Cette révision est dictée par la pénurie prévue de radio-isotopes pour applications médicales, pénurie qui résulte de la non-disponibilité des réacteurs HFR et Osiris. Cet effort supplémentaire fourni par le SCK•CEN permet de pallier les lacunes dans la production de radio-isotopes et de garantir l'approvisionnement des hôpitaux.

Au printemps 2009, le réacteur BR2 fonctionnera suivant un régime de trois cycles, peu espacés, de trois semaines environ. De cette manière, les périodes d'arrêt du réacteur français Osiris, programmées pour mars et avril, et de non-disponibilité du réacteur néerlandais HFR, pourront être comblées. Le réacteur HFR n'est toujours pas opérationnel en raison de problèmes techniques. On prévoit que l'arrêt durera jusqu'à la mi-mai.

Les producteurs d'isotopes IRE et Covidien ont déjà confirmé qu'ils feront un usage maximal du fonctionnement du BR2. Le nouveau schéma du BR2 a été minutieusement établi, de manière à ne pas compromettre la sûreté des opérations. Les projets de recherche en cours et la production de silicium dopé sont également garantis.