Nouvelle génération de physiciens nucléaires voit le jour à Mol grâce à MYRRHA

2008-04-04

2008-04-04

En collaboration avec les universités de Louvain (KUL), de Gand (UG) et de Bruxelles (ULB), le SCK•CEN organise une conférence à Mol du 7 au 9 avril inclus sur le thème de l'utilisation de puissants accélérateurs de particules comme celui qui sera utilisé dans le cadre du projet MYRRHA. Au cours de cette conférence, des physiciens nucléaires et des représentants d'instituts et d'infrastructures de recherche internationaux se rencontreront au SCK•CEN pour discuter du rôle que MYRRHA peut jouer dans le contexte international des installations de recherche. Cette activité s'inscrit dans le cadre du Programme Inter – universitaire des Pôles d'Attraction (IAP), soutenu par la Recherche Fédérale de l'Etat Belge.

Cette conférence donne aussi l'occasion à toute une nouvelle génération de talentueux physiciens nucléaires d'exposer leurs travaux de recherche au SCK•CEN à Mol et d'évoquer la valeur ajoutée offerte par l'installation de recherche MYRRHA pour leurs travaux futurs. Les chercheurs du SCK•CEN à Mol travaillent, dans un cadre international, à la mise au point d'une installation de recherche innovatrice et multi – fonctionnelle qui a été baptisée MYRRHA.

Cette installation répond aux hautes exigences requises pour:

  • la recherche sur les matériaux pour les réacteurs nucléaires actuels et futurs;
  • la recherche en matière de transmutation des déchets nucléaires à haut degré de radio – toxicité (avec pour objectif de réduire les volumes de déchets à stocker);
  • la production de radio – isotopes médicaux.

Un maillon important de l'installation MYRRHA est constitué par un puissant accélérateur de particules. Le SCK•CEN et les universités belges souhaitent garantir que cet accélérateur pourra être utilisé par les chercheurs belges pour leurs recherches fondamentales. Etant donné qu'une telle installation n'est pas disponible en Belgique pour l'instant, les physiciens sont souvent obligés de faire usage d'installations de recherche situées à l'étranger. De plus, l'accélérateur de particules de MYRRHA est aussi intéressant pour les chercheurs étrangers, car à plusieurs égards, il sera complémentaire aux installations étrangères déjà opérationnelles.

Le but de cette conférence est de dresser un aperçu des intérêts et des besoins des physiciens nucléaires belges et étrangers, dont il sera tenu compte pour la poursuite de la conception et de la construction de l'installation MYRRHA.