Reaction sur l'articel dans Gazet van Antwerpen

2007-11-07

2007-10-05

Le Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire (SCK•CEN) souhaite réagir à l'article Rampoefening is ramp - Goed verloop noodplantest bij nucleair studiecentrum blijkt leugen (155 kB)' ('Exercice de plan d'urgence désastreux - Le bon déroulement de l'exercice du plan d'urgence nucléaire au Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire s'avère être un mensonge'), publié ce matin dans le quotidien Gazet van Antwerpen - édition Campine.

L'exercice du plan d'urgence nucléaire du 25 octobre dernier comprenait deux volets: un certain nombre d'actions sur le site du SCK•CEN à Mol (sous la responsabilité du SCK•CEN) et un certain nombre d'actions pour la protection de la population et de la chaîne alimentaire (sous la responsabilité de la Direction Générale du Centre de Crise du SPF Intérieur).

Le scénario technique utilisé lors de cet exercice était réaliste, tant en ce qui concerne l'ampleur de l'accident simulé que pour la lutte contre les effets de l'accident. Il s'agissait d'un incendie mis en scène dans le réacteur de recherche BR1, au cours duquel deux membres du personnel furent blessés.

La participation du personnel du SCK•CEN et des services de secours (pompiers, intervention médicale) sur le site et à l'hôpital de Mol s'est parfaitement déroulée.

Le SCK•CEN a effectué la communication avec les autorités conformément aux procédures décrites dans l'Arrêté Royal portant sur le plan d'urgence nucléaire. Ceci implique que le SCK•CEN assure le suivi de la situation au sein de ses installations, qu'il remédie à la situation et qu'il fait rapport au Centre de Crise du SPF Intérieur.

L'objectif principal d'un exercice de plan d'urgence est de tester, selon un scénario prévu, toutes les procédures applicables, de sorte que la bonne exécution de celles-ci soit garantie et puisse être améliorée si nécessaire. L'exercice organisé au SCK•CEN le 25 octobre s'est déroulé parfaitement. Les communications que nous en avons faites ne sont pas des "mensonges", tel que mentionné dans le quotidien Gazet van Antwerpen - editie Kempen du 7 novembre. En ce moment, l'exercice est évalué et toutes les remarques sont rassemblées. Un debriefing est prévu, tant en interne qu'avec les autorités. Le SCK•CEN collaborera toujours de manière constructive aux améliorations proposées qui en résulteront.