Le SCK•CEN fête ses 50 ans d'expertise dans la dosimétrie

2006-12-07

2006-12-07

Pourquoi un dosimètre?

Après la découverte de la radioactivité, il s'est vite avéré que les radiations ionisantes peuvent être nocives pour la santé. Depuis lors, l'effet des radiations sur les personnes fait l'objet d'études et aujourd'hui, la loi impose des limites pour l'exposition aux radiations ionisantes.
La quantité de radiations absorbées peut être mesurée au moyen de dosimètres et on peut ainsi contrôler si cette quantité se trouve dans les limites légales.
Aujourd'hui, en Belgique, environ 35 000 personnes sont exposées à titre professionnel aux radiations ionisantes. Il ne s'agit pas seulement des travailleurs de l'industrie et de la recherche nucléaires, mais aussi des travailleurs de l'industrie non nucléaire, du personnel des hôpitaux, des dentistes, etc.

50 ans d'expérience au SCK•CEN

Il y a 50 ans exactement, le Centre d'Etude de l'Energie Nucléaire créa le service de dosimétrie personnelle. Au cours des années, grâce à la recherche et au développement, cette discipline s'est constamment améliorée. Les techniques de mesure ont été étendues aux mesures de doses à l'épiderme et au doigt et mesures de doses neutroniques. Le SCK•CEN participe également à la recherche internationale de nouvelles techniques de mesure, ce qui mène à des dosimètres plus sensibles et plus exacts. Cette amélioration de la qualité du service de dosimétrie a récemment abouti à une accréditation ISO 17025.

Ce 50e anniversaire sera fêté le 8 décembre prochain à Mol, lors d'un atelier organisé en collaboration avec l'Association belge de Radioprotection. Des conférenciers de renommée nationale et internationale informeront les quelque 130 participants des principaux développements et techniques. Afin de souligner l'importance de ce cinquantenaire, cet atelier sera suivi d'une visite des laboratoires du service de dosimétrie et de calibrage du SCK•CEN.

Pour de plus amples informations:
http://dosimetry.sckcen.be/