SCK•CEN signe un accord avec le Japon pour des irradiations dans le BR2 et reçoit la visite du ministre brésilien des Sciences et de la Technologie

2006-05-23

2006-05-23

Le SCK•CEN signe un contrat avec le Japon pour la période de 2006 à 2010

Ce contrat porte sur l'irradiation de matériaux de structure utilisés dans des réacteurs. Certains de ces matériaux sont exposés à un intense rayonnement neutronique qui peut avoir pour effet d'affaiblir le matériau. Ceci peut présenter un risque pour l'exploitation sûre du réacteur. C'est pourquoi le Centre est actif dans le domaine des techniques visant à améliorer les propriétés des matériaux, à prédire de manière fiable l'évolution sous irradiation et à garantir la sûreté de l'exploitation des réacteurs. Pour ce faire, le SCK•CEN fait appel au réacteur BR2 d'essai de matériaux et aux laboratoires équipés de cellules spéciales blindées.
L'institut IMR représente un réseau d'une vingtaine d'universités du Japon désireuses d'effectuer ces irradiations dans le BR2 au courant de la période de 2006 à 2010. Cette signature résulte de l'accord de collaboration conclu entre le SCK•CEN et la Tohoku University lors de la mission économique de S.A.R. le prince Philippe au Japon, en mai 2005.

Le ministre brésilien des Sciences et de la Technologie et l'ambassadeur du Brésil visitent le SCK•CEN

Mr Sergio Machado Rezende, ministre brésilien des Sciences et de la Technologie et Mr Almir Franco de Sá Barbuda, ambassadeur du Brésil, visiteront le SCK•CEN afin de poursuivre les pourparlers de l'accord de collaboration de sûreté nucléaire entre la Commission nationale du Brésil à l'Energie nucléaire (CNCN) et le SCK•CEN. Cet accord fut conclu lors de la mission économique de S.A.R. le prince Philippe au Brésil, en novembre 2005, et vient d'être signé par Mr Verwilghen, ministre de tutelle du SCK•CEN.

Points de collaboration

Cet accord concerne la sûreté nucléaire et l'application de l'énergie nucléaire dans des développements sociaux, dont entre autres:

  • la sûreté des cuves de réacteur des centrales nucléaires d'aujourd'hui pour la gestion sûre de la durée de vie des réacteurs;
  • le cycle du combustible pour des applications pacifiques;
  • l'analyse par activation neutronique (une technique appliquée pour déceler dans des matériaux de très faibles quantités de certains éléments) pour des applications médicales, pour le contrôle de la pureté des pierres précieuses, et pour la détection d'explosifs par exemple lors de contrôles aux frontières;
  • le démantèlement sûr d'installations nucléaires;
  • la protection nucléaire et radiologique de la population lors de la réponse à des accidents nucléaires;
  • des applications médicales des irradiations et des sources radioactives.

Ces deux événements ont lieu le 24 mai 2006.