SCK•CEN coordonne le projet intégré européen NF-PRO

qui rassemble 40 partenaires de 10 pays et le Centre Commun de Recherche européen de Karlsruhe

2004-02-16

Début de semaine s’est tenu la réunion de lancement du projet intégré NF-PRO dans les bureaux du SCK•CEN à Bruxelles.

Ce projet européen, démarré le premier janvier dernier pour une période de 4 ans, vise à intégrer concrètement les différents processus physiques et chimiques pouvant affecter l’environnement immédiat d’un stockage souterrain de déchets de haute activité et à vie longue en vue de démontrer la performance d’un tel système de dépôt.

Le SCK•CEN conduit un consortium de quarante partenaires constitué en majorité de laboratoires et institutions de recherches mais aussi d’agences et d’universités provenant de 10 pays européens et incluant un des Centres Communs de Recherche de la Commission Européenne(*).

Le budget global du projet NF-PRO pour les 4 années à venir est de près de 17 millions d’euros, dont 8 millions sont financés par la Commission Européenne dans le cadre de son 6ème Programme Cadre EURATOM, Fission Nucléaire, gestion des déchets radioactifs, secteur prioritaire de recherche sur le stockage géologique.

(*) L’Allemagne - , la Belgique;-, l’Espagne -, la Finlande -, la France -, les Pays-Bas, - le Centre Commun de Recherche de la Commission Européenne (CCR) -, la République Tchèque - le Royaume-Uni - , la Suède –et la Suisse en tant que Pays Associé.