De Mars au Congo

De Mars au Congo

Au sein du SCK•CEN, nous étudions la spiruline dans le cadre de nos recherches spatiales. Il y a environ 30 ans, notre laboratoire de Microbiologie a lancé le projet MELiSSA, en collaboration avec l'agence spatiale européenne ASE. Le but ? Développer des solutions biologiques pour recycler les déchets (eaux usées, CO2 et matières organiques) en eau potable, en oxygène et en nourriture pendant de longues missions spatiales, par exemple vers Mars.

Les recherches montrent que la spiruline est idéale pour soutenir la vie dans un milieu fermé tel qu’un engin spatial car elle :

  • Retient du CO2
  • Produit de l’oxygène
  • Est extrêmement résistante aux rayonnements ionisants (cosmiques)
  • Convient comme complément alimentaire dans le régime quotidien des astronautes

Depuis un lac en Afrique, la spiruline a donc fait son chemin pour arriver dans l’espace. Il était grand temps qu’elle renoue avec ses racines par le biais de notre projet INSPIRATION !